Arbre noir Aeonium

Arbre noir Aeonium

Succulentopedia

Aeonium arboreum 'Zwartkop' (Rose Noire)

Aeonium arboreum 'Zwartkopf' (Black Rose) est une belle succulente qui forme des touffes de tiges gris-brun qui se ramifient souvent près de leur base…


Cultiver Aeonium Arboreum

Comme la plupart des plantes succulentes, les espèces Aeonium Arboreum présentent la meilleure croissance en plein soleil à mi-ombre. Lorsque vous cultivez ces plantes à l'intérieur, assurez-vous de les placer dans un endroit où elles peuvent recevoir beaucoup de lumière vive et indirecte. Les endroits idéaux seraient près d'une fenêtre orientée au sud ou à l'est, car vos plantes succulentes y seront exposées à beaucoup de soleil du matin. Si vous vivez dans une région aux climats chauds, vous devrez peut-être déplacer vos plantes succulentes dans un endroit partiellement ombragé.

Les plantes Aeonium Arboreum préfèrent des températures allant de 40 à 100 ° F (4-38 ° C). En hiver, ils se portent bien à des températures nocturnes de 10 ° C (50 ° F). Ces plantes succulentes ne sont pas aussi tolérantes au gel qu'elles le souhaiteraient, vous devriez donc les apporter à l'intérieur si les températures descendent en dessous de 4 ° C (40 ° F). Ils peuvent survivre à des températures de 25 ° F (-4 ° C) pendant de courtes périodes, mais il est suggéré de les protéger de ces conditions.


Aeonium, arbre noir Aeonium, Purple Crest Aeonium 'Zwartkop'

Famille: Crassulacées (krass-yoo-LAY-see-ee) (Info)
Genre: Aeonium (ee-OH-nee-um) (Info)
Espèce: arboreum (ar-BOR-ee-um) (Info)
Cultivar: Zwartkop
Informations supplémentaires sur le cultivar:(alias Schwarzkopf, Schwartzkopf)

Catégorie:

Besoins en eau:

Résistant à la sécheresse adapté au xériscaping

Exposition au soleil:

Feuillage:

Couleur du feuillage:

Hauteur:

Espacement:

Rusticité:

USDA Zone 9b: jusqu'à -3,8 ° C (25 ° F)

USDA Zone 10a: jusqu'à -1,1 ° C (30 ° F)

USDA Zone 10b: jusqu'à 1,7 ° C (35 ° F)

USDA Zone 11: au-dessus de 4,5 ° C (40 ° F)

Où grandir:

Danger:

Couleur de fleur:

Caractéristiques de la floraison:

Taille de la fleur:

Temps de floraison:

Autres détails:

Exigences de pH du sol:

Information sur les brevets:

Méthodes de propagation:

À partir de boutures de tiges herbacées

À partir de graines germent in vitro dans de la gélatine, de l'agar ou un autre milieu

Collecte de semences:

Mettez les têtes de semences en sac pour capturer les graines en cours de maturation

Régional

On dit que cette plante pousse à l'extérieur dans les régions suivantes:

Los Angeles, Californie (2 rapports)

Manhattan Beach, Californie

San Diego, Californie (2 rapports)

VALLEY VILLAGE, Californie

Vista, Californie (9 rapports)

Titusville, Floride (3 rapports)

Notes des jardiniers:

Le 9 octobre 2012, tonischumacher de GLENEDEN BEACH, OR a écrit:

Nous cultivons des aeoniums par centaines ici sur la côte de l'Oregon. front de mer! Mon mari est le principal pratiquant ici chez nous. Cependant, nous devons tous les ramener pendant l'hiver, car ils se transformeront en bouillie lorsqu'ils seront congelés. La plupart sont enracinés sur des draps dans le garage - d'autres viennent à l'intérieur de la maison avec nous. Un avertissement ici, cependant, vous apporterez des parasites avec eux, afin que vos plantes d'intérieur puissent être battues: (Nous avons plusieurs types d'aeoniums, y compris le Zwartkop, et des teintes vertes, donc les couleurs sont magnifiques!

Le 7 octobre 2010, trub de Marthasville, MO a écrit:

Mon expérience n'est pas totalement négative. J'aime la plante sauf que j'aimerais savoir pourquoi elle perd toujours ses feuilles inférieures, je veux dire jusqu'à la rangée du haut. C'est une plante d'intérieur pour moi. Je vis à Mo et bien sûr, il ne poussera pas à l'extérieur, mais je l'ai fait à l'extérieur pendant l'été, au soleil une partie de la journée. Que puis-je faire pour l'aider?

Le 19 février 2010, AmyMorie de Green Cove Springs, FL (Zone 9a) a écrit:

Cultivateur facile ici à Los Angeles. Plante frappante qui peut maintenir une taille de 6 "à 8" dans un petit pot, ou atteindre 2 pieds + de haut dans le sol. Boutures presque sans effort à ce jour

Le 23 janvier 2010, Cixi d'Addis-Abeba,
L'Éthiopie a écrit:

J'ai déménagé il y a 6 mois et j'ai trouvé ça dans le jardin - je n'ai pas aimé mais je voulais savoir ce que c'était avant de l'envoyer au tas de compost. Merci à tous ceux qui ont fourni des photos pour me permettre de l'identifier. Je réalise maintenant qu'une partie de la raison pour laquelle je ne l'aime pas est qu'il est à l'ombre, donc il ne pousse pas aussi bien qu'il le ferait au soleil. Mais je pense que je vais m'en débarrasser de toute façon - j'aime les plantes violettes / noires mais celle-ci me donne la chair de poule!

Le 12 février 2009, Joan de Belfield, ND (Zone 4a) a écrit:

Il semble y avoir une controverse de longue date sur le nom du cultivar ainsi que sur l'épithète spécifique. Pour cette raison, nous avons choisi de ne pas lister d'épithète spécifique pour ce cultivar. Cependant, nous avons répertorié tous les noms de cultivars synonymes et les variations d'épithètes spécifiques.

La controverse entourant le nom du cultivar est de savoir si le nom néerlandais "Zwartkop" ou le nom allemand "Schwartzkopf" (ou "Schwarzkopf") est correct.

Dans le même esprit. cette plante a été considérée comme un cultivar d'Aeonium arboreum, originaire de Hollande. Récemment, il a été déterminé qu'il provenait de l'île des Canaries, il ne peut donc pas être un cultivar d'Aeonium arboreum, car cette espèce n'est pas originaire des Canaries. Plus récemment . en savoir plus il a été suggéré qu'il pourrait s'agir d'un cultivar d'Aeonium manriqueorum.

Le 14 octobre 2008, baiissatva de Dunedin,
La Nouvelle-Zélande a écrit:

ZONE 9B Coastal Otago, Nouvelle-Zélande.
Ces beautés sombres sont difficiles à battre dans le jardin côtier, offrant une hauteur et une couleur indispensables dans un décor succulent ou à base de feuillage. Comme beaucoup de plantes succulentes, elles nécessitent une quantité décente d'arrosage régulier pour être à leur meilleur, et les nombreux spécimens sans effusion de sang que vous voyez autour souffrent de conditions trop sèches. Je ne peux pas trop insister sur la partie RÉGULIÈRE de leurs besoins en arrosage.J'ai de nombreux aeoniums dans une gamme de paramètres différents et j'ai découvert que la production de ceux vraiment spectaculaires, abondamment ramifiés et bien charnus nécessite un dévouement avec le tuyau. Gardez leur tête au soleil, bien que trop ombragé et humide et vous pouvez les pourrir en un tournemain.
Pour obtenir le feuillage noir brillant le plus foncé, vous avez besoin d'une lampe solaire chaude et brillante. lisez plus ht pendant au moins la moitié de la journée, sinon vous constaterez qu'ils restent plus rouges avec un noyau vert. Les miens s'estompent pendant l'hiver et noircissent au milieu du printemps, comme ils le font actuellement. Ils sont heureux autour d'autres plantes non succulentes - je les sous-plante avec des hémérocalles et des eucomis (lys d'ananas) pour obtenir un look tropical.
Les miennes deviennent si grandes que je trouve que la stabilisation de leurs racines avec de grosses pierres réduit le risque de basculement dans les sites venteux exposés et est utile pour retenir l'humidité autour de la motte de racines, qui n'est jamais très grande.
Je coupe la plupart des capitules jaune acide au fur et à mesure qu'ils commencent à émerger - c'est mon expérience que tous les grands aeoniums sont lourdement taxés par la floraison et perdent leur rondeur luxuriante s'ils sont autorisés à fleurir chaque année - cela peut réduire leur durée de vie de moitié.
Une petite quantité de farine d'os autour des racines une fois par an ne les a pas tués et j'ai découvert que de nombreuses plantes succulentes apprécient les ferts d'origine animale, appliqués avec discrétion.
Déposez un chiffon givré sur eux pendant la grêle, ce qui peut les marquer gravement (il faut environ six mois pour récupérer), et si vous entrez dans un gel de type moyen, bien qu'une fois qu'ils ont dépassé la hauteur de la taille, seules ces nuits très croustillantes les frapperont durement. .

Le 1 juillet 2008, JamesPark d'Auckland,
La Nouvelle-Zélande (zone 9a) a écrit:

Facile à cultiver, attrayant et assez rustique, même avec des hivers humides! Réussi à grandir lorsque d'autres plantes succulentes mourraient.

Le 25 avril 2008, palmbob d'Acton, Californie (Zone 8b) a écrit:

C'est en effet un excellent cultivar. Les arboreums d'Aeonium sont toutes des plantes assez faciles et indulgentes, étant un peu plus résistantes au soleil que la plupart des Aeoniums les plus sensibles. Ceux-ci, et la plupart des Aeoniums, ne sont pas aussi tolérants à la sécheresse qu'on pourrait le soupçonner avec ces tiges succulentes épaisses et ces feuilles succulentes .. leurs racines sont super faibles et assoiffées, et mourront si elles ne sont pas arrosées régulièrement. Certains recommandent même de ne PAS les planter dans de la terre de cactus, mais dans des sols de rempotage ou de jardin réguliers, ceux qui retiennent un peu mieux l'humidité. Il est difficile de sur-arroser un Aeonium, à l'exception de quelques espèces qui deviennent vraiment dormantes en été. Ce n'est pas l'un d'entre eux. Arrosez celui-ci régulièrement, surtout en été, sinon il se fanera et aura l'air malheureux.

Le 7 février 2006, plantarella de Valley Village, Californie (Zone 9a) a écrit:

Une de mes plantes préférées de tous les temps. Cette espèce unique a un flair pour le dramatique. Son aspect sombre se démarque vraiment de mon autre verdure. Cette plante est facile à multiplier et en moins d'un an, vous aurez de nombreuses tiges en croissance. Semble merveilleux à côté de toute succulente bleu turquoise.

J'arrose une fois par semaine en été et trois fois par semaine en hiver. Je féconde une fois par mois avec un synthétique. Très satisfaits de cette routine, les plantes ont poussé plus d'un pied en un an.

Le 12 octobre 2004, Kelli de L.A. (Canoga Park), Californie (Zone 10a) a écrit:

C'est une plante très facile à cultiver dans ma région. (Je ne sais pas à quel point l'exigence de sol acide indiquée dans la liste est importante. La mine pousse dans un sol alcalin et j'ai de l'eau du robinet alcaline.)

Mes plantes sont en quelque sorte dormantes en été et ont parfois l'air un peu fatiguées, mais elles se redressent à l'automne. L'été est la saison de dormance naturelle de cette espèce dans sa terre natale.

Le 3 février 2003, albleroy de Wavre / greenhous +/- 2500 espèces, IA a écrit:

Comme la plante appartient à la série arboreum, elle fleurit en jaune et la plante peut atteindre jusqu'à 5/6 pieds de haut.


Voir la vidéo: Adaptation des végétaux aux conditions climatiques