Agérate du Mexique, semer, planter, entretenir

Agérate du Mexique, semer, planter, entretenir

Agérate du Mexique ou les bordures fleuries réussies !

L’agérate du Mexique est une belle plante annuelle fleurie, très fleurie. Elle est d’ailleurs de plus en plus populaire dans les jardineries. La plante produit de belle grappes denses qui peuvent atteindre 90 cm de hauteur. Bien qu’annuelle, la plante résiste bien aux conditions d’une météo capricieuse. Elle existe en plusieurs tailles et coloris. Les fleurs sont parfois nuancées. Parmi les couleurs les plus courante,s, il y a le bleu légèrement violet, le blanc, le rose, le rouge… Les petites fleurs forment des pompons pluemux dans leur capitule . Les feuilles sont de forme simple, cordiforme, légèrement dentelée, de couleur verte bordées de bronze parfois et aux nervures très dessinées.
L’agérate du mexique est parfois appelée « Célestine. »

Nom botanique :

• Ageratum houstonianum

Info plante :

• Cycle : Plante annuelle
• Feuillage : Caduc
• Rusticité : Non-rustique, gélive
• Famille : Astéracées – asteraceae
• Port : Touffe érigée
• Exposition : Soleil
• Sol : Sol toujours frais
• Semis : Dès janvier sous abri
• Plantation : Printemps mi-mai
• Floraison : Juin à octobre
• Enracinement : Racines
• Zone de culture : Partout
• Origine : Amérique centrale – Mexique
• Plante mellifère : Oui
• Plante comestible : Non

Particularités :

• Les fleurs plumeuses,
• Idéale en jardin bouquetier.
• Présence de petits fruits, des akènes, noirs/gris.

Quels avantages au jardin

• Belle floraison de juin à octobre.
• Plantes très florifère
• Port esthétique.
• Croissance rapide.

Quelle exposition ?

• L’agérate du Mexique aime le soleil.

Quel sol ?

• Sol riche humifère et toujours frais.

Méthode de multiplication ?

• Semis

Quand réaliser les semis ?

• Les semis d’ageratum houstonianum doivent être pratiqués tôt en saison, dès le mois de janvier, sous abri.

Comment semer l’agérate du Mexique ?

• Préparez le mélange terreau pour semis en caissette
• Semez en poquet à 3 cm de profondeur, par 3 ou 4 graines
• Recouvrez de terreau.
• Tassez bien.
• Arrosez.
• Maintenez frais jusqu’à la levée.
• Quand les plantules mesurent quelques centimètres, retirez les plus faibles.
• Quand les plants présentent 4 feuilles
• Placez-les en godets individuels dans un mélange terreau / terre du jardin.
• Pincez pour favoriser la ramification.
• Quand les plants mesurent une dizaine de centimètres, vousnpouvez les replanter, à condition qu’il n’y ait plus de risque de gel.

Le mot du jardinier amateur :

Les semis de l’agérate du mexique sont assez faciles, mais les plants sont sensibles à certains nuisibles comme les pucerons, mollusques, araignées rouges, alleurodes… Et à la pourriture des semis.

Quand planter l’ageratum ?

• Dès que tout risque de gel est écarté.

Comment les planter ?

• Préparez le sol sur une demi-hauteur de bêche, afin d’obtenir une belle terre bien homogène.
• Ajoutez du terreau pour enrichir la terre.
• Préparez les repiquages en fonction des variétés cultivées. Entre 20 et 40 centimètres d’espace entre les plants.
• Rebouchez avec le mélange terre de jardin et terreau.
• Tassez bien avec à la main ou au pied sans abimer des plants.
• Arrosez.

Culture en pot ?

• La culture de l’agérate en pot est tout à fait possible.
• Si la plante a besoin d’eau, pour éviter la pourriture des racines,
• Arrosez plus souvent mais en plus petite quantité.
• Ne noyez jamais la terre.

Entretien de l’agérate du Mexique :

• Supprimez les fleurs fanées pendant toute la période de floraison.
• En plein été, la floraison peut ralentir fortement. Rabattez la plante d’un tiers pour re dynamiser la floraison d’été jusqu’aux gelées. la plante va se densifier et se renforcer.
• Sol toujours frais. L’arrosage est très important juste après le rabattage.

Floraison :

• De juin aux premières gelées octobre ou novembre..

Variétés :

On retrouve l’agérate sous plusieurs tailles :
les petites :
• Agérate « Blue Ball », 15 cm de hauteur aux fleurs bleu violine.
• Agérate « Bavaria », 30 cm de hauteur aux fleurs mauve et blanc.
• Agérate « Anjie White », 50 cm de hauteur, floraison blanc pur.
• Agérate « Red Sea », 60 cm de hauteur, floraison magenta délavé.
• Agérate « Dondo Blue », 90 cm de hauteur, bleu dense.

• Et bien d’autres variétés !

Que planter avec l’ageratum ?

• Plantez le avec la célosie, les capucines…

Utilisation :

Au jardin : en massif d’annuelles, en bordure, au jardin bouquetier.
• Sans jardin :
Pot ou jardinière, dans un substrat pour géraniums.

Image travaillée par Notre site Web sur base d’une photo dont l’auteur est Lazaregagnidze – CC – Wikipedia.org.

Fiche rapide :

Résumé

Nom de l'article

Agérate du Mexique

Description

L'agérate du Mexique est une belle plante annuelle qui fleurit de la fin du printemps au début de l'automne. C'est une plante à la floraison originale, avec des petites fleurs en "plumet" regroupées en grappes. Il existe de nombreuses variétés aux couleurs qui vont du rouge au violet et parfois bicolore avec du blanc.

Auteur

Nom de l'éditeur

jaime-jardiner.com

Logo de l'éditeur


Mélisse

La mélisse est une plante vivace aux feuilles dentelées vert tendre. Avec sa saveur citronnée, elle parfume les infusions et offre ses vertus thérapeutiques. Découvrez comment la cultiver au jardin !

  • Nom scientifique : Melissa officinalis
  • Famille : Lamiacées
  • Variétés : 'All Gold', 'Aurea'
  • Couleur des fleurs :Fleurs blanches
  • Plantation :Plantation en mars, Plantation en avril, Plantation en mai, Plantation en septembre, Plantation en octobre, Plantation en novembre
  • Exposition :Soleil, Mi-ombre
  • Type de sol : Léger, profond, sableux, argileux, calcaire, riche
  • Utilisation :En bordure, En jardinière, En massif, En pot, Au potager
  • Floraison :Floraison en juillet, Floraison en août
  • Feuillage :Caduc
  • Maladies, animaux nuisibles : Résistante aux maladies
  • Arrosage : Arrosages réguliers
  • Longévité : Plante vivace
  • Hauteur : 0,5m à 1m
  • Récolte :Récolte de mai, Récolte en juin, Récolte en juillet, Récolte en août, Récolte en septembre, Récolte en octobre
  • Vertus médicinales : Lutte contre les troubles nerveux, du sommeil, gastriques et les problèmes cardiaques. Améliore la circulation sanguine

L'oranger du Mexique est un arbuste parfumé, à installer en buisson ou en haie près de la maison. Ses fleurs blanches apparaissent au printemps puis en fin d'été. Nos conseils pratiques aideront jardiniers débutants et confirmés à cultiver l'oranger du Mexique avec succès dans leur jardin ou sur leur terrasse.

Plantation de l'oranger du Mexique

L'oranger du Mexique est un arbuste d'environ 2 mètres de haut. Il ne résiste pas aux grands froids même s'il peut supporter des températures de - 5°. Plantez l'oranger du Mexique dans un endroit ensoleillé ou à mi-ombre du jardin, toute l'année, hors période de gel. Préférez une exposition plein sud ou à l'Ouest. Pour mettre la plante en terre, creusez un large trou, bêchez bien et ajoutez une bonne dose de compost dans le fond. La terre doit être neutre et peu argileuse. Installez l'oranger du Mexique au centre, comblez avec une terre de jardin mélangée à du compost. Tassez peu, arrosez copieusement et paillez bien pour maintenir la fraîcheur du sol. Si vous plantez une haie, écartez les orangers du Mexique d'environ 2 mètres.

L'oranger du Mexique en pot

L'oranger du Mexique peut être cultivé en bac. Prévoyez des contenants de plus de 40 cm de hauteur. Disposez un bon drainage dans le fond des pots. Ajoutez une terre très enrichie avec du compost. Faites tremper la motte de l'oranger du Mexique une demi-heure avant de le planter. Disposez l'oranger du Mexique au centre du pot. Comblez avec de la terre enrichie, tassez et arrosez copieusement. Choisissez une variété d'oranger du Mexique compacte qui reste en pot de nombreuses années. Rempotez-le du tous les deux ans dans un pot, à chaque fois un peu plus grand.

Taille et entretien de l'oranger du Mexique

L'oranger du Mexique se taille légèrement après la première floraison. Retirez de l'arbuste les branches malingres ou mortes. L'arbuste en pot ou en pleine terre peut être taillé en boule ou en topiaire.

Arrosage et engrais de l'oranger du Mexique

Arrosez régulièrement l'oranger du Mexique en pot, afin que la terre ne soit pas complètement sèche. Installé en pleine terre et après les premières années de plantation, celui-ci tient sans arrosage, hors périodes de grande sécheresse. Renouvelez le paillis autour du pied de l'arbuste.

Maladies et parasites qui touchent l'oranger du Mexique

L'oranger du Mexique est un arbuste rustique. À la fin de l'hiver les feuilles brûlées par le gel peuvent jaunir, supprimez les branches touchées. Une autre cause pouvant être à l'origine du jaunissement : une attaque de champignons, conséquence d'un trop plein d'arrosages ou de terre lourde et humide. Dans ce cas, traitez-le avec de l'Aliette, un fongicide. Plus rarement, des cochenilles sous la forme de petits amas cotonneux blancs apparaissent. Pulvérisez alors du bicarbonate de soude dilué dans de l'eau tiède.

A savoir sur l'oranger du Mexique

Étrangement, le feuillage de l'oranger du Mexique est bien plus parfumé que ses fleurs. Pour en profiter au maximum, installez l'arbuste dans un passage pour que chacun en profite.

Variétés d'oranger du Mexique à choisir

Il existe quelques variétés d'oranger du Mexique. Pour former des haies, dans les zones à climat doux et pour une exposition au soleil ou à mi-ombre, préférez l'oranger du Mexique Aztec Pearl au feuillage doré et très découpé. Son parfum est délicieux et il refleurit en fin d'été. Pour une plantation en bac, préférez une variété compacte comme la variété White Dazzler au feuillage très découpé et aux larges fleurs blanches. Ailleurs, plantez l'oranger du Mexique, ou Choisya ternata, commun. Celui-ci résiste à -10° et refleurit couramment surtout s'il est installé dans une zone du jardin bien ensoleillée et protégée de gros courants d'air. L'oranger du Mexique Goldfinger a un feuillage doré et une floraison blanche remontante. Plantez-le en solo car il peut atteindre 2 mètres de haut sur 2 mètres de large.

Astuce du jardinier sur l'oranger du Mexique

L'oranger du Mexique est fragilisé par la neige. Évitez que son feuillage ne brûle, et balayez les flocons. En cas de brûlure, coupez les branches atteintes afin qu'il repousse correctement.


Entretien d’un oranger du Mexique

Voici un arbre qui réclame peu d’entretien mais dont vous pouvez améliorer la floraison et la croissance avec quelques soins.

Si votre oranger du Mexique fleurit peu ou pas du tout ou que les feuilles restent anormalement petites, c’est qu’il y a une carence dans le sol.

  • Apporter de l’engrais pour arbustes à fleurs ou pour tomates au printemps .
  • En cas de sécheresse prolongée, arroser lorsque la terre est sèche, surtout la 1ère année après la plantation
  • Amender le sol à l’automne avec un fertilisant du type « Fumier et algues »
  • Pailler le sol en été afin de garder l’humidité dans le sol


Plantation du buddleia

Les graines de buddleia peuvent être facilement et naturellement transportées sur de vastes étendues, grâce au vent ou à l'eau. Plusieurs graines en dormance peuvent rester plusieurs années dans le sol avant de germer.

La plante est considérée comme invasive car à partir des semis, le buddleia peut coloniser très rapidement de nouveaux endroits dans votre jardin. Pour limiter la colonisation, limitez mécaniquement avec des outils adaptés (pioche, sécateur. ) sa culture dans le jardin.

Pour obtenir une floraison abondante, il est conseillé d'installer le buddleia en situation ensoleillée. Peu importe le type de sol, il se plait aussi dans les terres calcaires et caillouteuses, d'où son classement en plante envahissante. Evitez toutefois de le planter dans un endroit particulièrement exposé au vent.

Il est recommandé de procéder à la plantation en automne de préférence pour favoriser la reprise des racines. On peut également le planter en container au printemps, au mois de Mars, à condition de bien l'arroser pendant toute la saison estivale.

De croissance rapide, l'arbuste peut atteindre 4 à 5 m en tous sens en seulement quelques années, si on ne le taille pas. Un emplacement dégagé est préférable en plantation isolée. En haie fleurie, il se marie très bien avec d'autres arbustes comme le céanothe, le weigelia ou l'oranger du Mexique.


Espèces et variétés de Psidium

Un certain nombre de variétés chez l’espèce Psidium guajava existe, mais les traits distinctifs ne sont pas toujours évidents du fait de la propagation importante de la plante par semis. Elles sont pour la plupart originaires du Brésil, d’Hawaï et des États-Unis.

Goyavier, goyave pomme, prune de sable (Psidium guajava)

Espèce type

  • Végétation : Arbre de 9-10 m à couronne dense et tronc légèrement noueux. Feuilles persistantes vert foncé, à nervures apparentes pennées jaunes et revers pubescent blanchâtre.
  • Fleurs et fruits : Floraison principalement au printemps à l’aisselle des feuilles. Fleurs blanches isolées ou par groupes. Fruits piriformes à rond jusqu’à 10 cm de diamètre.
  • Qualités : Résiste à -2 °C.

'Lucknow 49' (syn. 'Sardar')

  • Végétation : Arbre vigoureux.
  • Fleurs et fruits : Gros fruits ovales à peau jaune-rose et pulpe blanche très sucrée et savoureuse.
  • Qualités : Très riche en sucres simples et en vitamine C.

  • Végétation : Comme l'espèce type.
  • Fleurs et fruits : Fruits jaunes parfois rosés, très savoureux à nombreuses petites graines.
  • Qualités : Bons rendements en automne et début d’hiver.

'Ruby Suprême'

  • Végétation : Comme l'espèce type.
  • Fleurs et fruits : Gros fruits jaunes à chair rose, fortement aromatisés avec peu de graines.
  • Qualités : Assez productif en automne et début d’hiver. 60-90 jours entre la floraison et la récolte.

'Safeda' (syn. 'Allahabad Safeda')

  • Végétation : Grand arbre vigoureux très ramifié, à large couronne.
  • Fleurs et fruits : Gros fruits ovales à peau douce jaune pâle et chair ferme blanche à saveur sucrée. Contient beaucoup de graines dures.
  • Qualités : Tolérant à la sécheresse. Cultivar assez polymorphe en raison de sa propagation par semis. Répandu en Inde (région d’Allahabad).

Goyavier de Chine, goyavier-fraise (Psidium cattleianum, syn. P. littorale)

Espèce type

  • Végétation : Petit arbre ou buisson de 3-5 m capable d’atteindre 12 m, à écorce lisse bariolée de brun et de gris. Feuilles ovales vert foncé luisant, de 3-12 cm de long sur 2-6 cm de large. Jeunes feuilles vert pourpre.
  • Fleurs et fruits : Fleurs parfumées blanches à 5 pétales de 2-3 cm de large en juin-juillet. Fruits rouge pourpre assez ronds de 2 cm. Maturité entre mars et août à la Réunion, en été-début d’automne chez nous.
  • Qualités : Originaire de la côte Est du Brésil. Apprécie les zones humides. Résiste à de brèves gelées jusqu’à -5 °C. Tolère bien la taille en haie, la culture en pot et les sols pauvres.

var. lucidum

  • Végétation : Comme l'espèce type.
  • Fleurs et fruits : Fruits jaunes un peu plus gros que le type à saveur plus douce évoquant la pomme. Graines dures de 2-3 mm.
  • Qualités : Variété bien plus rare que l'espèce type. Tolère la taille en haie.


Video: Tuto jardin: Coreopsis tinctoria: fiche technique plante annuelle