Problèmes de Spathiphyllum: les réponses d'experts sur les maladies de Spathiphyllum

Problèmes de Spathiphyllum: les réponses d'experts sur les maladies de Spathiphyllum

L'AGRONOMISTE RÉPOND SUR LA CULTURE ET L'ENTRETIEN DES PLANTES

QUESTION SUR SPATHIPHYLLUM

COMMENT PUIS-JE ENREGISTRER MON SPATIFILLO?

QUESTION DE FEDERICA

Bonjour,

J'ai récemment travaillé dans un studio où il y a un très mauvais spatifillo. Je ne sais pas depuis combien de temps il est en studio, ils m'ont dit qu'il était dans les conditions suivantes depuis longtemps: il y a 4-5 feuilles, toutes pour la plupart brunes et flétries, il y a deux tiges, sans feuilles, complètement jaunes. J'ai aussi remarqué que sur le sol du vase il y a une sorte de "moisissure orange" en surface. La plante reste dans une pièce qui a une température d'environ 20 à 22 degrés. Pendant la journée, les volets sont relevés donc, même si c'est l'hiver, un peu de lumière naturelle prend le dessus. Je ne sais pas comment vous en dire plus car je ne vous ai pas guéri. J'ai pris une feuille dans un jardin et ils m'ont dit que la cause de sa laideur était le froid. En effet, pendant les vacances de Noël les radiateurs restaient éteints et à notre retour il faisait assez froid, de plus il faisait 15 jours dans le noir, mais la plante était comme ça avant. J'ai demandé ce que je pouvais faire et le préposé au jardin m'a dit de couper les feuilles, de laisser un morceau de tige au fond et d'attendre qu'elles repoussent. J'ai demandé s'il y avait des engrais à mettre pour l'aider mais ils ont dit non. Cependant, j'ai coupé les feuilles, mais j'ai remarqué que les pointes des tiges sont un peu sèches. De plus, cette moisissure orange sur le sol du vase me rend suspect, car elle n'est pas présente dans les autres vases de l'atelier. Je ne suis pas un expert des plantes, c'est une passion que j'ai récemment.

J'aimerais bien avoir quelques conseils de votre part pour sauver cette pauvre petite plante.

Merci

RÉPONSES AGRONOM

Bonjour Federica,

quelle mauvaise situation. le Spathiphyllum est vraiment très mauvais. Quinze jours dans le noir et le froid ... tout ce que je peux vous dire, c'est: essayons.

Tout d'abord, si vous avez la possibilité de le ramener à la maison, essayez de le récupérer (puis de le ramener) faites-le, car il faudra des températures constantes et une lumière constante et puisque je suppose que pendant le week-end les volets restent fermé, ce n'est pas vraiment le cas de le laisser là.

Maintenant, je commence par dire que si les racines (ou plutôt le rhizome) ne sont pas endommagées, la plante pourrait récupérer. Ce n'est certes pas la période pour effectuer n'importe quel type d'opération mais ce n'est pas vraiment le cas d'attendre.

Lisez la fiche technique de spathiphyllum pour avoir une idée claire de ce dont je parle.

Avant de continuer, vérifiez les racines pour voir s'il y a une possibilité de salut. S'ils sont tous pourris, y compris le rhizome, oubliez-le car la plante ne récupérera jamais. Si, par contre, il reste des parties saines, continuez.

Voici ce dont vous avez besoin: un pot en argile (je ne sais pas quelle est la taille du pot maintenant mais ne le faites pas grand, obtenez-le à peu près de la même taille); un bon sol à base de tourbe et d'écorce qui avant de l'utiliser, laissez-le pendant plusieurs heures dans l'eau (pour éliminer les impuretés) puis en lambeaux pour rendre les morceaux plus petits (généralement ils sont assez gros); du sable grossier (ce n'est pas facile de le trouver, par exemple ce n'est pas facile à trouver dans ma part ... ça paraît vrai) et on mélange le tout à parts égales. Achetez également un fongicide à large spectre à base de soufre.

En observant les racines, vous voyez qu'il y a des radicelles pourries ou mortes (au toucher elles paraissent molles ou vides) si oui, avec un ciseau (que vous aurez d'abord soigneusement nettoyé et désinfecté à la flamme) coupez-les un peu au-dessus du tissu pourri, puis saupoudrez un peu le fongicide que vous avez acheté dessus pour éviter que les maladies fongiques ne se développent.

Si, par contre, c'est le rhizome qui a des parties molles, coupez également les parties pourries ici jusqu'au tissu sain (avec un couteau tranchant et désinfecté à la flamme) puis saupoudrez ici le même fongicide que vous avez utilisé pour le radicelles.

Dans le fond du pot, là où se trouve le trou de drainage, placez des morceaux de terre cuite ou des pierres qui servent à éviter qu'il ne se colmate et à favoriser le drainage de l'eau d'irrigation.

À ce stade, insérez la plante dans le nouveau sol et compactez-la sans trop la presser. Si vous avez coupé des racines, attendez quelques jours avant d'arroser (7 à 10 jours) pour laisser le temps aux coupures de guérir.

À ce stade, puisque vous me dites que vous avez déjà éliminé toutes les parties aériennes vertes, voyez si vous pouvez également éliminer les souches des tiges, essayez de les arracher (sans exagérer) et si elles se détachent retirez-les (rien ne poussera d'eux plus, ils sont destinés à se dessécher, car cela se produit, et les laisser ne comporte qu'une possibilité d'infections supplémentaires), sinon, réessayez périodiquement jusqu'à ce qu'ils repartent.

Je ne sais pas dans quelle situation environnementale vous pouvez placer la plante mais vous devez la maintenir à une température assez constante autour de 18-20 ° C. Comme il a besoin d'un environnement humide, placez des bols avec de l'eau à proximité ou disposez-les comme indiqué dans le paragraphe d'arrosage de la fiche technique. Spathiphyllum. Lorsque vous commencez à arroser, assurez-vous que le sol est à peine humide et non mouillé.

Une fois que cela est fait, il vous suffit d'attendre et de croiser les doigts.

Dr M. G. Davoli


Vidéo: Tuto jardin: Spathiphyllum: Comment faire lEntretien et larrosage: plante verte dintérieur