Moyens de renforcer le littoral d'un réservoir naturel ou artificiel

Moyens de renforcer le littoral d'un réservoir naturel ou artificiel

Le problème du renforcement du littoral est particulièrement préoccupant pour les personnes dont les biens immobiliers sont situés à proximité de réservoirs d'origine artificielle ou naturelle. Une belle vue sur la surface de l'eau augmente l'attrait des bâtiments résidentiels et commerciaux, influençant leur valeur. Afin de profiter plus longtemps de la communication avec l'élément eau, il est nécessaire d'effectuer des travaux de protection des berges en temps opportun. Sinon, l'eau, possédant un grand pouvoir destructeur, peut provoquer un affaissement progressif du sol dans la zone côtière et même contribuer à son effondrement partiel. Les berges échouées sont dangereuses pour une personne et ses biens (meubles et immeubles), car le sol peut simplement glisser sous ses pieds à tout moment. Ces processus affectent également négativement les plantes plantées sur le site par les paysagistes. Il vaut mieux veiller à renforcer les berges du réservoir à l'avance, sans attendre l'apparition de symptômes alarmants du début de la destruction de la zone côtière. S'il n'était pas possible de mettre en œuvre des mesures préventives en temps opportun, le processus de destruction des côtes peut être suspendu. Il existe plusieurs technologies efficaces qui permettent d'effectuer des travaux de protection des banques à un niveau élevé.

Protection des banques de capital

Pour minimiser la probabilité de dommages à la bande côtière des effets destructeurs de l'eau, la protection des banques de capitaux le permet. Ce groupe d'ouvrages de protection des berges comprend des technologies basées sur l'utilisation de gabions, de géomates, de palplanches, de grades de béton hydraulique et de structures volumétriques spéciales en béton armé.

Méthode n ° 1 - Gabions

Les gabions sont des filets en fil galvanisé à double torsion, disposés dans des boîtes sur le site d'installation, remplis à la main de grosse pierre naturelle. Pour une fixation fiable des structures individuelles au sol, des ancrages spéciaux sont utilisés. Les boîtes sont torsadées avec du fil. Après le remplissage partiel du gabion avec un remblai en pierre, des soi-disant entretoises sont installées, qui ne permettent pas aux parois opposées de la boîte de diverger sur les côtés.

Les rives des réservoirs, fortifiées de structures en gabions, ne s'érodent pas et ne flottent pas. Pendant de nombreuses années, le contour du littoral, défini lors des travaux de protection des berges, a été préservé. Cette technologie, utilisée depuis longtemps en Europe, a également trouvé une application en Russie. Vous pouvez voir des structures de gabions sur les étangs, les rivières, les canaux de contournement et d'autres plans d'eau.

Le littoral de la rivière est soigneusement encadré par des structures en gabions à la forme géométrique stricte. La pierre naturelle dans des boîtes en filet est en parfaite harmonie avec la forêt d'automne

Méthode n ° 2 - Palplanche en PVC

Les palplanches réalisées à base de PVC et de matériaux composites permettent de renforcer le littoral dans les plus brefs délais. Cette méthode de protection des banques est considérée comme à petit budget. Surtout, les palplanches en PVC conviennent à l'agencement de berges abruptes. L'un des avantages de ce matériau est sa recyclabilité. Lors de l'installation, les palplanches individuelles sont alignées dans un mur solide et dense. Une connexion fiable des éléments adjacents est assurée par une saillie de nervure longitudinale présente sur chaque palplanche. L'immersion des palplanches PVC simples ou doubles est réalisée à l'aide d'un équipement hydraulique autonome, sélectionné en tenant compte des conditions du sol.

Représentation schématique de l'installation de palplanches en matériaux PVC pour renforcer la berge escarpée d'un réservoir artificiel ou naturel

Protection de banque décorative

Le deuxième groupe de matériaux utilisés dans les mesures de protection des berges comprend la pierre naturelle et les pieux en bois. Ces matériaux naturels sont capables non seulement de protéger les rives des réservoirs de l'érosion, mais aussi de leur donner un attrait esthétique.

Méthode n ° 1 - Pieux en bois

Le bois dur est utilisé comme matière première pour la fabrication de pieux en rondins. Le plus souvent, le mélèze ou le chêne est choisi à ces fins. Une plus grande préférence est donnée au mélèze de Sibérie orientale, qui, lorsqu'il est dans l'eau, peut conserver ses propriétés pendant un demi-siècle. La rive escarpée, encadrée de troncs de mélèzes sablés, soigneusement sélectionnés en diamètre, est très impressionnante. Surtout s'il y a une structure érigée à partir d'une bûche arrondie près du miroir d'eau. Les fortifications en béton, bien sûr, perdent face aux pieux en bois, car elles semblent grises et ternes. Cependant, avec le temps, le bois peut s'assombrir, ce qui aggravera les qualités décoratives de la structure de protection des berges. La vitesse d'assombrissement des bûches dépend de la quantité de matière organique dans l'eau. Lors du choix d'une essence de bois, il faut tenir compte des caractéristiques climatiques de la région.

L'installation de pieux en bois peut être effectuée depuis le rivage à l'aide d'un équipement spécial ou de manière simple et manuelle. Les modèles modernes de dragues vous permettent d'installer des pieux en bois du côté du réservoir. Le renforcement des berges des réservoirs à l'aide de grumes n'est pas pratique à réaliser sur des sols mobiles et meubles.

Une rangée soignée de rondins de mélèze accentue la beauté de la rive du réservoir, empêchant sa déformation sous l'influence de la force destructrice de l'eau. Le renforcement du rivage avec des pieux en bois assure une approche sûre du réservoir

Méthode n ° 2 - Pierre naturelle

Le remplissage du littoral avec des pierres naturelles de différentes tailles est utilisé sur de longues rives en pente douce. L'angle d'inclinaison de l'inclinaison ne doit pas dépasser 20 degrés. S'il existe des routes d'accès pour la livraison de rochers ou de galets, des véhicules sont utilisés. Dans les endroits difficiles d'accès, le travail est effectué manuellement. Avant de poser la pierre, la préparation de la surface du rivage est obligatoire. Si nous négligeons cette étape, les pierres se noieront simplement dans le sol saturé d'eau. Pour éviter que cela ne se produise, il est nécessaire de poser une base de support sur la zone côtière fortifiée, qui peut être utilisée comme matériau tel que géotextile, géogrille ou géogrille.

La rive en pente du réservoir est renforcée par une géogrille volumétrique dont les alvéoles sont remplies de gravier fin. Les parois cellulaires empêchent la pierre concassée de glisser dans le lit du réservoir

Le dispositif d'un château en pierre lors de la construction du littoral d'un réservoir décoratif artificiel. Un travail minutieux de pose de blocs est réalisé à la main par des maçons

Le renforcement du rivage du réservoir à l'aide d'un château en pierre est considéré comme une manière plus laborieuse. Ce terme dans le langage des maçons professionnels est généralement appelé un empilement dense de rochers (pierres dont le diamètre dépasse 10 cm). Pour chaque bloc, un site de placement est sélectionné, en tenant compte de sa forme et de sa couleur. Dans le même temps, les grosses pierres sont transférées manuellement par un maître maçon. Pour changer, un professionnel de son domaine est capable de traîner plusieurs tonnes de rochers. Cette méthode de protection du rivage est associée à de grands efforts physiques, mais au final, elle s'avère non seulement renforcer la ligne de rivage du réservoir, mais aussi lui donner un aspect spécial et unique.

Renforcer les rives avec des biomats et des plantes

La méthode de protection des banques la plus laborieuse et la plus longue, basée sur les technologies de la bio-ingénierie, est considérée. Avec cette approche, les rives du réservoir sont protégées de l'érosion:

  • biomats fabriqués à partir de fibres de lin ou de noix de coco;
  • des plantes spécialement sélectionnées par des spécialistes pour la plantation le long du littoral;
  • bois et pierre naturelle.

Les plantes les plus couramment utilisées sont les saules (saule, peuplier noir, etc.), ainsi que les arbustes (argousier, amorphe, vésicule, etc.). Sont également appropriés les macrophytes, qui comprennent le carex, la quenouille, le roseau, l'iris des marais, la manne, le calamus, le jonc et d'autres espèces végétales parfaitement adjacentes à l'eau. Toutes les plantes doivent avoir un système racinaire solide et bien ramifié. Les plantes sont sélectionnées en fonction de leur résistance aux inondations. Le gazon prêt est posé sur la zone côtière. Ce processus est appelé gazon en pente de talus.

Le renforcement des berges d'un étang artificiel, construit à l'emplacement d'un ancien ravin, a été réalisé par la plantation de plantes et de saules

La méthode de bio-ingénierie de renforcement des berges est utilisée sur les réservoirs, la vitesse de l'écoulement de l'eau dans laquelle ne dépasse pas 1 m / s.

Conditions des travaux de protection bancaire

Lors de l'aménagement d'un réservoir artificiel sur une parcelle personnelle, les travaux de renforcement des berges de la future structure sont mieux réalisés au stade du développement de l'excavation.

L'installation de tas de bûches est réalisée au stade de la formation de la cuvette d'un réservoir artificiel. Après l'enregistrement du littoral, ils commencent à le remplir d'eau

Si un projet de grande envergure est prévu, les travaux de protection des berges sont confiés à des entreprises professionnelles dotées d'un équipement spécial et d'un personnel formé. Sur les réservoirs naturels, les travaux sont effectués à un moment opportun à des fins préventives ou en peu de temps en cas de menace de destruction du littoral. Une solution rapide du problème permettra d'économiser de l'argent et d'éviter des conséquences catastrophiques pour les installations construites sur la rive du réservoir.

  • Imprimer

Évaluez l'article:

(7 votes, moyenne: 4.3 sur 5)

Partage avec tes amis!


Substrat de noix de coco et ses produits: 10 façons d'utiliser

La prochaine saison des chalets d'été se termine. Toutes les variétés de fruits et légumes, cultivées avec amour, se déplacent en douceur dans les réserves et les caves. Il est temps de commencer à faire des plans pour l'année prochaine, ce qui signifie essayer quelque chose de nouveau. Par exemple - substrat de noix de coco.


Comment la fibre de coco aide-t-elle les résidents d'été?

Pour ceux qui regardent encore de près et qui n'ont pas encore apprécié la commodité d'utiliser personnellement le substrat de noix de coco, nous offrons des informations sur le type de matériau, quelles sont ses caractéristiques et ses aspects positifs. Et parlons aussi de son utilisation.


Protection des banques de capital

Pour minimiser la probabilité de dommages à la bande côtière des effets destructeurs de l'eau, la protection des banques de capitaux le permet. Ce groupe d'ouvrages de protection des berges comprend des technologies basées sur l'utilisation de gabions, de géomates, de palplanches, de grades de béton hydraulique et de structures spéciales en béton armé volumétrique.

Méthode n ° 1 - Gabions

Les gabions sont des filets en fil galvanisé à double torsion, disposés dans des boîtes sur le site d'installation, remplis à la main de grosse pierre naturelle. Pour une fixation fiable des structures individuelles au sol, des ancrages spéciaux sont utilisés. Les boîtes sont torsadées avec du fil. Après le remplissage partiel du gabion avec un remblai en pierre, des soi-disant «contreventements» sont installés, qui ne permettent pas aux parois opposées de la boîte de «diverger» sur les côtés.

Les rives des réservoirs, fortifiées de structures en gabions, ne s'érodent pas et ne flottent pas. Pendant de nombreuses années, le contour du littoral, défini lors des travaux de protection des berges, a été préservé. Cette technologie, utilisée depuis longtemps en Europe, a également trouvé une application en Russie. Vous pouvez voir des structures de gabions sur les étangs, les rivières, les canaux de contournement et d'autres plans d'eau.

Le littoral de la rivière est soigneusement encadré par des structures en gabions à la forme géométrique stricte. La pierre naturelle dans des boîtes en filet est en parfaite harmonie avec la forêt d'automne

Méthode n ° 2 - Palplanche en PVC

Les palplanches réalisées à base de PVC et de matériaux composites permettent de renforcer le littoral dans les plus brefs délais. Cette méthode de protection des banques est considérée comme à petit budget. Surtout, les palplanches en PVC conviennent à l'agencement de berges abruptes. L'un des avantages de ce matériau est sa recyclabilité. Lors de l'installation, les palplanches individuelles sont alignées dans un mur solide et dense. Une connexion fiable des éléments adjacents est assurée par une saillie de nervure longitudinale présente sur chaque palplanche. L'immersion des palplanches PVC simples ou doubles est réalisée à l'aide d'un équipement hydraulique autonome, sélectionné en tenant compte des conditions du sol.

Représentation schématique de l'installation de palplanches en matériaux PVC pour renforcer la berge escarpée d'un réservoir artificiel ou naturel


Choisir un moyen de renforcer la côte

Dès le début, vous devez comprendre qu'il n'y a pas d'options gratuites pour renforcer le littoral. À un degré ou à un autre, mais vous devez dépenser de l'argent. La solution la plus difficile, la plus exigeante en main-d'œuvre et la plus coûteuse est celle où les rives sont escarpées et sablonneuses. Cela s'effondrera toujours et le renforcement n'est qu'une mesure temporaire qui réduit le taux de destruction.

Il n'y a pas beaucoup de façons de résoudre le problème. Et, comme le disent les experts, dans chaque cas - sa propre version. Mais il y a des recommandations vérifiées par la pratique sur lesquelles vous devez vous concentrer.

Options pour renforcer une banque douce:

Options pour renforcer la pente raide:

  • gabions
  • pieux
  • construction de supports à partir de murs en béton.

Dans les deux cas, il est possible de renforcer la zone côtière avec des plantes (arbres et arbustes). C'est l'une des méthodes les moins coûteuses, mais pas les plus fiables. Une solution plus efficace est une méthode d'ingénierie biologique qui combine l'utilisation de matériaux modernes et la plantation.

L'utilisation de biomatériaux est le moyen le plus gênant et le plus durable. Pour obtenir le résultat souhaité, il est nécessaire de choisir les bonnes variétés d'arbres, en tenant compte des particularités du sol. Cela nécessite des connaissances particulières. Mais si nécessaire, vous pouvez toujours obtenir des conseils d'experts. La principale exigence des plantes: elles doivent avoir un système racinaire puissant, ramifié et en développement rapide.

Rabitz

Une méthode peu coûteuse qui est une solution temporaire au problème. Éliminez-le pendant 2-3 ans, en fonction du taux de destruction des banques.

Pour terminer la tâche, vous aurez besoin de:

filet maillé avec une grande maille

  • fil à tricoter
  • graines de gazon à croissance rapide
  • sol (n'importe lequel).

    La méthode implique la mise en œuvre d'une grande quantité de terrassements, vous devez donc préparer les outils appropriés:

    • seaux
    • pelles
    • brouette ou civière de jardin.

    Vous aurez également besoin d'une masse et d'une pince.

    1. Écartez le filet du maillon de chaîne.
    2. Attachez-les avec un fil à tricoter.
    3. Fixez le treillis aux berges à l'aide d'ancrages ou de goujons métalliques.
    4. Le sol mélangé avec des graines de gazon est poussé dans les cellules.

    Si vous avez besoin d'un résultat rapide, faites des efforts et créez les conditions pour la germination des graines: utilisez un sol fertile, arrosez. Au lieu d'un maillon de chaîne, vous pouvez utiliser un maillage anti-érosion.

    Géogrille

    Cette méthode nécessite une planification préalable des zones à renforcer. La berge est nettoyée de la couche supérieure de sol et nivelée autant que possible.

    En outre, les travaux suivants sont effectués par étapes:

    1. Des géotextiles non tissés sont posés sur les surfaces préparées.
    2. Une géogrille est posée sur le dessus.
    3. Les modules sont connectés les uns aux autres à l'aide d'une agrafeuse pneumatique de construction.
    4. La géogrille est tirée et fixée avec des ancrages (les points d'attache doivent être décalés).
    5. Les cellules sont remplies de tout matériau approprié à des fins de renforcement.

    Le moyen le plus simple de remplir le réseau est d'utiliser des pierres d'une fraction moyenne (20x40 mm).Il peut s'agir de pierre concassée, de gravier, de criblages. L'ossature peut être bétonnée en utilisant du béton résistant au gel et en ajoutant un additif qui augmente la résistance à l'humidité (par exemple, «Penetrit»).

    En même temps que le renforcement, la côte peut être décorée, rendue plus confortable et confortable. Pour cela, les cellules sont remplies de copeaux de marbre, de galets de mer, de belles pierres colorées. Cette méthode de renforcement du rivage vous permet de faire la descente la plus pratique et la plus sûre vers l'eau.

    Gabions en forme de boîte et cylindriques

    Les gabions sont des conteneurs faits de mailles métalliques simples ou doubles, remplis de pierres de moyenne et grande fraction.

    Il existe trois types de ces produits:

    Les tailles peuvent varier. Les gabions peuvent être fabriqués indépendamment du treillis métallique de construction et du fil à tricoter. Dans ce cas, il sera possible d'économiser de l'argent, mais le processus de fabrication prendra du temps. Pour renforcer la rive de l'étang, les meilleures options de conception sont celles en forme de boîte ou de matelas.

    Avec une méthode de fabrication indépendante, deux types de connexions en treillis dense sont possibles:

    Les premiers sont plus durables et peuvent être volumineux. Si la deuxième méthode d'assemblage des toiles en treillis métallique est choisie, il est recommandé de fabriquer des produits de plus petite taille.

    • hauteur 30-40 cm
    • longueur 1,5-2 m
    • largeur 1 m.

    En cas d'autoproduction, l'assemblage et la pose des gabions s'effectuent à l'endroit où sera situé ce produit. Ici, ils le remplissent de pierres. Si vous décidez d'acheter des gabions, vous aurez besoin d'un équipement spécial pour les décharger.

    Les gabions cylindriques sont constitués d'un maillage plus souple: acier double torsion. Ces dessins sont une sorte de "bonbon" avec des "queues" sur les côtés. Ils sont fabriqués plus rapidement que ceux de type boîte.

    • longueur 200-400 cm
    • diamètre 65-95 cm.

    Les avantages de renforcer la côte avec des gabions:

    • aide à résoudre le problème du glissement côtier dans les cas où toutes les autres méthodes ne conviennent pas
    • écologique
    • longue durée de vie (au moins 50 ans)
    • ressemblent extérieurement à un remblai de pierre et se marient bien avec le paysage environnant
    • des plantes et de l'herbe à gazon sont plantées sur les pierres, donnant à la rive un aspect soigné et confortable.

    Des gabions sont posés le long d'une côte escarpée et escarpée, en construisant une sorte de remblai. Dans la plupart des cas, il suffit d'installer 2-3 niveaux de ces conteneurs métalliques avec des pierres.

    Matelas en gabion

    Les matelas sont appelés gabions plats (23-25 ​​cm de hauteur) et larges. Ils sont les plus pratiques et les plus efficaces pour renforcer les berges douces. Ces structures sont posées en une ou deux couches.

    1. Sur le site à renforcer, une décharge de sable d'une épaisseur de 10 cm est réalisée, la couche est nivelée, humidifiée et compactée à l'aide d'une plaque vibrante ou de tout appareil lourd.
    2. Les géotextiles sont posés de manière à ce qu'il y ait un chevauchement de 10 à 15 cm entre les toiles.
    3. Pose de moustiquaires.
    4. Dans les coins, ils sont renforcés par des piquets constitués de barres de bois ou de barres de renfort (cela évitera au matelas de se déplacer lors du remplissage de pierres).
    5. Les gabions sont remplis de pierres de bas en haut.
    6. Fermez les "housses de matelas" et fixez-les.

    Au fil du temps, après 1 à 2 ans, les pierres deviendront inévitablement compactées. Des vides apparaîtront dans les matelas métalliques, peut-être un affaissement de la partie supérieure de la boîte en filet. Corrigez la situation en ajoutant de nouvelles pierres. Dans le même temps, il est important de choisir la bonne fraction pour qu'elle corresponde à la taille de la cellule. Lors du remplissage des matelas, les plus grosses pierres sont enfoncées dans un treillis métallique flexible avec un maillet en caoutchouc.

    Tapis de noix de coco

    Les nattes de noix de coco sont également appelées "biomats". Ces produits sont utilisés pour renforcer les berges avec une pente ne dépassant pas 60 °. Les tapis sont fabriqués à partir de fibre de coco, qui est durable et non absorbante. Densité moyenne - 700 g / m². Ce sont des produits attrayants et respectueux de l'environnement sur lesquels des plantes (y compris aquatiques) peuvent être plantées. La fibre de coco est une bonne base pour le développement des racines. La taille moyenne des cellules des tapis est de 150x150 mm.

    • Empêche l'érosion côtière.
    • Protège contre les intempéries du sable et du sol.
    • Renforcez la pente, notamment en enracinant les plantes plantées.

    1. Préparez la pente: enlevez les pierres, nivelez et compactez le sol.
    2. Une couche de sol fertile de 5 à 7 cm se forme sur le site à renforcer.
    3. Semez le sol avec des graines de pelouse ou d'autres herbes.
    4. Des nattes de noix de coco sont posées, renforcées avec des chevilles métalliques ou des supports de barres d'armature.
    5. Les plantes sont plantées dans les cellules (facultatif).
    6. Arrosez la berge fortifiée avec de l'eau immédiatement après l'achèvement des travaux et ensuite tous les 1 à 2 jours. Ceci est nécessaire pour la germination rapide des graines.

    Les tapis doivent être posés du bas (loin de l'eau) vers le haut. Il n'est pas recommandé d'étirer les produits, il est nécessaire d'observer un chevauchement de 10-15 cm.

    Pieux en bois

    L'installation de pieux en bois le long de la ligne d'eau est considérée comme la manière traditionnelle de renforcer la rive d'un étang. Seuls deux types de bois conviennent à cet effet: le mélèze et le chêne. Ce sont des races chères, mais des grumes non marquées peuvent être utilisées pour monter le rivage. Ils sont moins chers.

    Cependant, le meilleur choix est les pieux traités avec des imprégnations spéciales qui augmentent la résistance du bois à l'humidité et ralentissent le processus de décomposition. Une couche de géotextile est posée entre le sol de la côte et les supports en bois. Cela empêchera la terre et le sable de pénétrer par les fissures entre les bûches.

    Les piles sont installées à proximité les unes des autres, formant ainsi un bouclier fiable. Il empêche l'érosion et l'éclatement de la côte. L'installation est réalisée à l'aide de pompes haute pression. Dans ce cas, il n'y a pas de destruction de la côte. Par conséquent, l'installation de pieux en bois peut être effectuée sur des zones déjà raffinées. La banque, ainsi renforcée, a une apparence soignée et attrayante.

    Revue vidéo de la conduite d'un pieu en bois pour renforcer la banque

    Palplanches PVC

    L'installation de pieux en PVC est considérée comme un moyen avancé pour renforcer les berges de l'étang. La technologie a été développée par des experts européens afin d'économiser des matériaux naturels et de minimiser les coûts de renforcement de la ligne de partage des eaux. L'essence de la méthode réside dans la construction d'une cloison polymère étanche et durable entre l'eau et le rivage.

    Caractéristiques et avantages:

    • Utilisé pour former des canaux.
    • Protège les pentes de l'érosion.
    • Idéal pour une installation dans des endroits avec des niveaux d'eau variables.
    • Le PVC est très durable et résistant aux contraintes mécaniques.
    • Il n'est pas sujet à la corrosion chimique et naturelle.
    • Résistant aux températures extrêmes.
    • Il a une capacité portante élevée - 262 kNm / m.
    • La durée de vie n'est pas inférieure à 50 ans.

    Les fabricants proposent des pieux en PVC de différentes tailles. Longueur moyenne - 35 M. Tous les produits sont équipés de serrures, grâce auxquelles les supports sont reliés les uns aux autres.

    La commodité de ces structures réside dans le fait que l'amarrage peut être effectué sous n'importe quel angle, ce qui permet de former des boucliers courbes qui correspondent parfaitement au paysage.

    La résistance et la grande fiabilité de la paroi en PVC sont assurées, entre autres, par le fait que les joints à languette et rainure sont situés en dehors de la zone de charges maximales.

    L'installation des pieux s'effectue de trois manières:

    1. Immersion vibratoire (la plus couramment utilisée se fait avec un marteau vibrant).
    2. Immersion vibratoire avec lavage.
    3. Immersion vibratoire avec creusement.

    Pieux et murs en béton

    Le renforcement de la rive de l'étang avec des pieux en béton est une méthode fiable, mais moins durable que l'utilisation du bois ou du PVC. La raison en est l'hygroscopicité du béton et sa destruction progressive. Mais toutes les structures faites de ce matériau de construction qui sont en contact direct avec l'eau dureront au moins 25 ans. C'est une période suffisamment longue pour opter pour cette méthode.

    Technologie de renforcement de rive en béton armé:

    1. Le béton armé ou les pieux creux sont enfoncés le long de la ligne de partage des eaux avec un pas de 150-160 cm.
    2. Une tranchée est creusée dans les supports le long du mur installé.
    3. Le coffrage y est monté.
    4. Une cage d'armature est installée à l'intérieur du coffrage.
    5. Le coffrage et les pieux creux sont remplis de béton hydraulique (faible hygroscopicité).

    L'épaisseur du mur résultant est de 40 à 50 cm, la hauteur de 100 à 120 cm Du côté de la côte, du sable ou du gravier est ajouté de manière à recouvrir complètement le mur de béton.

    Il existe de nombreuses façons de renforcer la rive de l'étang. Il est important d'évaluer correctement l'état des pistes et de choisir l'option la plus pratique et la plus fiable dans ce cas. La plupart des travaux peuvent être effectués indépendamment, sans l'intervention de spécialistes et d'équipements spéciaux.

    De nombreux propriétaires de chalets d'été rêvent d'un pittoresque réservoir compact avec des cygnes. Des images familières des romans de Tourgueniev, empreintes de romantisme et d'un chic rural particulier, me viennent à l'esprit.

    Et si les rêves se réalisent et qu'un magnifique petit étang pousse sous vos yeux, ce ne sont pas les pensées des héros de Tourgueniev qui commencent à s'inquiéter. L'érosion est une source constante d'anxiété. Ce phénomène s'efforce de détruire la côte habilement exécutée, détruisant ces nobles entreprises.

    Dans ce processus naturel, le réservoir commence à perdre sa forme parfaite, une partie importante du fond est ensablée, l'étang gracieux se transforme en marécage. Pour résoudre ce problème, il existe une méthode de construction universelle - le renforcement du littoral.

    Pourquoi avez-vous besoin de renforcer la côte?

    L'eau dans la nature n'est pas capable de créer. Des jets d'eau rapides broient même des roches dures, de fortes pluies provoquent des coulées de boue. À cet égard, une eau calme, même si elle semble beaucoup plus sûre, ne peut être niée de son effet destructeur.

    Seuls les rivages naturels rocheux peuvent résister à l'eau. Mais en toute honnêteté, nous notons que les formations rocheuses sont extrêmement rares dans les chalets d'été. Afin de préserver la forme et l'apparence d'origine de l'étang, pour prolonger son cycle de vie, il est nécessaire de se tourner vers la technologie de renforcement de la rive du réservoir.

    Les moyens les plus efficaces de protéger les sols fragiles de l'érosion sont généralement des procédures techniques utilisant des matériaux artificiels et naturels. Vous pourrez déterminer la faisabilité d'utiliser telle ou telle méthode et matériel en lisant les recommandations de spécialistes.

    Comment bien renforcer la rive du réservoir?

    Une approche intégrée compétente de la conception de la rive du réservoir vous permettra d'obtenir une apparence esthétique, tout en renforçant de manière fiable la stabilité du littoral. C'est le seul moyen de prévenir la menace d'érosion des sols côtiers.

    Dans le même temps, il est assez facile de trouver des informations sur le choix des matériaux, la méthode d'installation de l'imperméabilisation, des bordures et autres opérations de construction dans l'abîme d'Internet. Cependant, il n'y a pas de recommandations claires pour renforcer le littoral du réseau. Comblons le vide.

    Bassin en béton: quels matériaux choisir?

    Du fait que le littoral est parfaitement visible de tous les points du site, les matériaux de renforcement et de décoration doivent certainement s'intégrer dans le style général du paysage. Les matériaux de décoration les plus courants sont:

    • marbre
    • cailloux
    • rochers
    • dalles de pavage
    • bois franc
    • granit.

    A condition que la base du réservoir soit bétonnée, le choix en faveur de copeaux de marbre, de mosaïques de verre ou de copeaux de céramique sera considéré comme la meilleure option. Les matériaux de finition peuvent être efficacement posés sur un mortier de ciment-sable. Dans le même temps, les constructeurs conseillent d'enfoncer des éclats de verre et de céramique dans le béton, sinon les arêtes vives peuvent alors être endommagées.

    La condition principale pour un ensemble d'œuvres réussi est considérée comme une installation fiable de chaque élément, qu'il s'agisse d'un bloc décoratif ou d'une pièce de renfort dans un endroit précis. Ainsi, la fixation de blocs de briques, de dalles de pavage ou de pierres naturelles est réalisée à l'aide de mortier de ciment utilisant des additifs résistants à l'humidité.

    Autre point important: la flore végétale étant utilisée lors de la décoration de la ligne côtière, il est recommandé de prévoir des zones de plantation de sol. Les plantes et les arbres qui aiment l'humidité se marient bien avec un étang artificiel.

    Étang avec une base de film

    Si le fond du réservoir est isolé au moyen d'un film d'étanchéité, un film décoratif spécial pulvérisé sous forme de gravier peut être utilisé comme littoral. L'imitation de la roche masquera l'origine artificielle du matériau. Le film est installé au-dessus de la couche d'imperméabilisation principale. Les bords du matériau sont collés à la base. De plus, il est recommandé de choisir une colle spéciale pour les travaux d'eau. Dans ce cas, le bord pierreux du matériau de finition dépassera du littoral.

    Le processus d'installation est couronné d'éléments décoratifs. Des pierres de différentes formes et tailles sont placées le long du bord de l'étang artificiel. Dans le même temps, il est conseillé aux concepteurs de créer une sorte de ligne de paysage qui ressemble à une image naturelle. Il s'agit de la méthode technologique la plus abordable et la plus simple pour créer de vos propres mains un décor d'étang spectaculaire.

    Renforcer la côte avec des nattes de noix de coco

    Les nattes de noix de coco sont utilisées dans le processus de renforcement du rivage d'un réservoir avec une base de film et des bords abruptes. Ce matériau a une couleur foncée caractéristique, qui masque l'aspect disgracieux du film lorsque le niveau d'eau baisse. En raison de la similitude de couleur avec le sol naturel, les nattes masquent les parties de construction d'une structure artificielle. De plus, la flore qui aime l'humidité se développe parfaitement grâce à la structure du matériau. Les plantes et les arbustes décorent idéalement la ligne côtière, et les racines de la végétation agissent comme un renforcement supplémentaire du sol.

    Le côté technologique de la pose de nattes de noix de coco n'est pas difficile. Une personne moyenne ordinaire sera capable de gérer les subtilités de l'édition. Alors, comment renforcer la rive du réservoir avec ce matériau:

    1. La pose commence à partir de la section onshore. Dans ce cas, le matériau de construction n'est pas étiré.
    2. La partie inférieure est placée un demi-mètre plus bas le long du bord du réservoir.
    3. La partie supérieure est fixée sur un terrain avec renfort.
    4. Pour fixer le tapis à un film PVC imperméabilisant, un adhésif d'assemblage hydrofuge est utilisé.
    5. Le joint des toiles est fixé à l'aide de la technologie de recouvrement de 20 cm.Veuillez noter que la direction du recouvrement doit être située du côté inaccessible pour la visualisation.
    6. Le tapis du dessus est recouvert d'un substrat végétal.
    7. Le tapis immergé est recouvert de gravier fin et de sable.

    S'il n'y a aucun moyen de décorer le littoral avec des formations de pierres artificielles ou naturelles, la végétation vient à la rescousse. La flore sous la forme d'une décoration bordant un étang semble exquise et aussi naturelle que possible. Les paysagistes utilisent cette technique pour créer un style de paysage.

    Avantages des tapis de noix de coco

    Parmi les avantages incontestables des tapis de noix de coco, il convient de noter:

    • Résistance aux UV
    • résistance aux substances résultant de la décomposition de substances d'origine organique
    • respect de l'environnement
    • facilité d'installation (vous pouvez le faire vous-même pour renforcer le littoral)
    • praticité et efficacité (une protection de haute qualité contre le lavage est fournie pendant une longue période)
    • disponibilité des matériaux
    • une structure fibreuse unique qui permet aux plantes de germer par elles-mêmes (elles agissent comme un renforcement supplémentaire en raison du système racinaire).

    Les nattes masquent efficacement la couche d'imperméabilisation et servent d'habitat aux rhizomes de certaines plantes de la zone côtière.

    Bien sûr, vous n'avez pas besoin d'utiliser des tapis de renforcement. A cet effet, d'autres moyens fonctionneront, mais les bords de l'imperméabilisation seront déguisés en pelouse sur une profondeur d'environ 10 cm.Avec la baisse inévitable du niveau de l'eau, le film disgracieux se révélera au monde. De plus, une flaque d'eau apparaîtra régulièrement dans la zone côtière après les précipitations. Si en été, les flaques d'eau disparaissent rapidement, elles dérangeront souvent à l'automne le propriétaire de l'étang.

    L'utilisation de tapis résoudra toute la gamme des problèmes possibles:

    • masquera la couche d'imperméabilisation
    • préservera l'intégrité de la côte
    • aidera à éviter l'apparition de zones inondées sur la pelouse.

    Autres options pour renforcer la rive du réservoir

    1. Maille anti-érosion.

    Le matériau est flexible, durable et léger. Lors de la plantation de plantes, un géomat crée une toile continue.

    Une méthode simple, mais donc non moins efficace. Les cellules sont remplies de remplissages décoratifs et créent un effet intéressant.

    3. Pieux en béton, métal et plastique.

    La méthode est productive sur les pentes raides.

    Le mélèze pour les pentes raides semble être la meilleure option.

    La méthode implique la construction de murs de soutènement sous forme de boîtes, où des pierres sont placées.

    La côte est renforcée par le système racinaire des plantes.

    Comment renforcer la rive d'un réservoir de vos propres mains

    Considérez, par exemple, plusieurs des options les plus courantes pour renforcer le littoral. Toutes les méthodes prévoient une installation à faire soi-même.

    Renforcement de la rive de l'étang au moyen d'une géogrille.

    • décombres
    • pelle
    • béton résistant au gel
    • grattoir
    • agrafeuse pneumatique
    • ancre
    • géotextile non tissé.
    1. La surface du talus côtier est nivelée.
    2. Une forme de pente est créée (plus la pente est plate, plus la structure est stable).
    3. La géogrille est en cours de pose.
    4. Le matériau est étiré et renforcé avec des ancres utilisant la technologie du damier.
    5. Tous les modules sont fixés les uns aux autres au moyen d'une agrafeuse pneumatique.
    6. Les cellules de géogrille sont remplies de béton, de terre et d'autres additifs. Curieusement, le remplissage doit être fait manuellement, sinon la structure du matériau peut être endommagée.

    Renforcer la rive de l'étang avec des plantes

    Il est difficile de renforcer de vos propres mains à l'aide de la végétation. Les plantes doivent nécessairement avoir un système racinaire ramifié puissant, résister aux inondations. Lors du renforcement des berges, cette méthode est acceptable si la vitesse du courant ne dépasse pas 1 m / s et que les vagues n'atteignent pas 0,3 m.

    Caractéristiques du renforcement de la côte avec des plantes:

    1. Des espèces végétales arbustives et herbacées sont plantées dans la zone au-dessus de l'eau:

    2. La végétation aquatique est plantée dans la zone sous-marine (par exemple, iris aquatique).

    Après le débarquement, un gazon obligatoire est effectué.

    Renforcement de la rive de l'étang avec des gabions

    1. Tout d'abord, une boîte est faite de treillis galvanisé ou métallique. Plus tard, il sera rempli de grosses pierres qui couvrent les paramètres de la cellule de maillage.
    2. Une boîte vide est fixée aux coins au moyen de tiges.
    3. Attachez le côté de la boîte et ainsi de suite.
    4. Pour plus de solidité, un cadre en bois est fixé à l'avant. Une telle structure ne se déforme pas avec le temps, mais devient plus fiable grâce au sol et aux plantes. En remplissant les cellules, les plantes lient le cadre au sol.

    Le renforcement avec des gabions est à juste titre considéré par les experts comme le plus fiable et de haute qualité. Les gabions vont bien avec le paysage, ont un effet bénéfique sur la formation de microflore dans l'étang pour la pisciculture et la croissance productive des plantes.

    Conclusion

    Bien entendu, renforcer le littoral d'un réservoir artificiel est une tâche difficile et responsable. L'option la plus fiable est considérée comme l'installation de pieux en béton ou en métal. Cependant, cette méthode n'est pas rationnelle pour créer un étang suburbain compact. Il n'est pas possible d'installer de tels supports indépendamment. La meilleure option serait une conception de gabion. La technologie permet de réaliser à elle seule un ensemble d'opérations de renforcement, tout en améliorant l'étang. L'essentiel est qu'il soit nécessaire d'effectuer des travaux de renforcement du sol au stade de la création du réservoir lui-même.


    Voir la vidéo: CT 2002 #9 Vapeur en mer Baltique