Ornithogale - planter, entretenir, diviser, faire des bouquets

Ornithogale - planter, entretenir, diviser, faire des bouquets

Ornithogale, ornithogalum, bulbeuse magnifique !

Ornithogale, n’est pas la plus connue ni la plus cultivée des plantes bulbeuses. Peut-être.

En réalité ornithogale regroupe un certain nombre de variétés emblématiques plébiscité par les jardiniers amateurs. C’est le cas de cette belle plante aux fleurs blanches étoilées qu’on appelle aussi « Étoile de Bethléem » ou encore de la « Belle de onze heures » ornithogale umbellatum et aussi Ornithogale Douteux aux belles fleurs oranges ou jaunes… Vous l’aurez compris, l’ornithogale est pluriel ! Et, Selon, leurs fleurs fleuriront au printemps ou en été. Si les bulbes du printemps sont souvent plus rustiques, les bulbes d’été sont quant à eux parfois gélifs. Qui dit variété, dit ports différents. entre les petites couvre-sol et les belles érigées… à vous de faire votre choix, ce qui est certain, c’est qu’à chaque fois, vous serez séduits par leur beauté et leur parfum, si pas uniques, du moins irrésistibles !

(Voir le descriptif des variétés un peu plus bas).

Nom botanique :

• Ornithogalum spp.

Info plante :

• Cycle : Plante vivace
• Feuillage : Persistant (certaine variétés sont caduques)
• Rusticité : Plante rustique (-28 °C) à gélive
• Famille : Asparagaceae, Liliaceae, hyacinthaceae
• Ports : Rampant, érigé, buissonnant (…)
• Exposition : Soleil et mi-ombre
• Sol : Tout sol peu humide
• Semis : –
• Plantation : Printemps ou automne
• Floraison : Bulbes de printemps avril à Mai – Bulbes d’été : Juillet à octobre
• Fructification :
• Enracinement : Plante bulbeuse
• Zone de culture : Voir la carte de rusticité France ou Quebec
• Origine : Europe, caucase et Amérique du Sud
• Plante mellifère : Oui
• Plante comestible : Oui
• Plante Toxique : Non

Particularités de l’ornithogalum :

• Le très grand nombre de variétés.
• Les variétés d’été sont moins rustiques parfois gélives.
• Une fois en place, en quelques années, Les ornithogales non gélifs installés au jardin se seront développés gentiment jusqu’à produire un beau tapis. Qui dit variétés, dit parfois ports différents. c’est le cas pour cette belle bulbeuse, entre les petites couvre-sol et les belles érigées… à vous de faire votre choix.

Quels avantages au jardin de l’ornithogale :

• Très facile au jardin.
• Peu d’entretien.
• Superbe dès la première année de plantation, et rapidement la plante prend sa place et se développe.

Quelle exposition pour l’orpin ?

• Soleil et mi-ombre

Quel sol ?

• Tout sol pas trop humide.

Méthode de multiplication ?

• Division des touffes.

Quand diviser l’ornithogale ?

• Les divisions peuvent être produites en automne vers octobre.
• Selon la croissance de la plante, il est bon de diviser tous les 3 ans.

Comment le diviser ?

• Avec une fourche-bêche passez bien en dessous de la motte sans abimer le .sytème racinaires.
• Attention, l’ornithogale développe parfois des racines en profondeur.
• Une fois la motte sortie, coupez-la avec un couteau désinfecté.
• Repiquez ensuite là où vous souhaitez.

Quand la plante est bien implantée et développée :
• Vous pouvez procéder directement avec une bêche pour coupez la touffe.
• Soulevez ensuite la partie divisée.
• Selon sa taille, elle peut être sub-diviser pour être implanter ailleurs au jardin ou en préparer pour les amis(es.)

Pour certaines les variétés d’ornithogale au feuillage caduc, il faut attendre qu’il jaunisse, C’est le signe que le bulbe s’est reconstitué.
• La division se fait quant le feuillage est bien jaune.
• Le feuillage peut être coupé assez raz.
• Et la motte divisée.

Quand planter ou repiquer l’ornithogale ?

• Au printemps de mars mais plutôt avril pour les bulbes à floraison d’été.
• En automne de septembre à octobre pour les variétés à floraison de printemps.

Comment le planter ?

• Travaillez la terre en surface sur une vingtaine de centimètres.
• Ajoutez du sable pour accroitre la capacité drainante, si besoin.
• Placez les bubles à une profondeur égale à 3 fois leur hauteur.
(ex : si le bulbe fait 3 cm, plantez-le à une dizaine de ce environ centimètres.)
• Comblez de terre et tassez.
• Arrosez.
• Par la suite, l’arrosage se fait en cas de grande sécheresse.

Culture en pot ?

• Utilisez un pot de taille adaptée à l’ornitogalum cultivé.
• Selon sa variété, donc sa rusticité, le pot devra être rentré pour hiverner ou non.
• Remplissez-le d’une couche de gravier, puis d’un mélange de terre de jardin, de terreau pour plantation et de sable 3 tiers égaux.
• Arrosez sur terre sèche.
• Placez le pot en terrasse ou bien dans le jardin en animation de massif.

Entretien :

• Coupez les tiges et fleurs sèches tout le long de la floraison.

Floraison de l’ornithogale :

• Variétés à floraison estival : floraison à partir du mois d’août jusqu’aux grands froids.
• Variétés à floraison printanière à partir du mois d’avril à septembre.

Variétés :

Maladie d’ornithogalum :

• La plante n’est pas sensibles aux maladies, mais planté dans un sol qui retient l’eau et toujours humide ou mouillé, les bubles sont parfois amenés à pourrir.

Que planter avec ?

• Des géraniums vivaces, des jonquilles, asters, achilées…

Utilisation :

Au jardin : selon les variétés, l’ornithogale pourra être utilisée en sous-bois, bordure, talius, massif, voire rocaille.
• Sans jardin :
Adapter la taille du pot en fonction de la composition dont vous rêvez et des orpins que vous possédez, d’un tout petit pot d’une vingtaine de centimètres à bien plus grand !

Images picked on wikipedia.org under Creative Commons Licence.
Iorsh –

Fiche rapide :


Souvent qualifié « d’aster nain d’automne ». Souches traçantes et hampes ramifiées. Fleurs nombreuses, à cœur jaune. Feuilles très étroites.

  • ‘Alice Haslam’ : 40 cm, fleurs rose carminé.
  • ‘Jenny’ : 50 cm, fleurs doubles, rouge pourpré.
  • ‘Marjorie’ : 30 cm, rose pâle.
  • ‘Snowsprite’ : 50 cm, blanc pur.
  • ‘Victor’ : 30 cm, fleurs bleu malvacé pâle.
Aster novae-angliae
Hauteur : 1 à 1,50 m. Floraison : septembre à octobre

Fleurs s’ouvrant au soleil, regroupées en grappes sur des tiges dressées. Plante vigoureuse, acceptant les sols frais voire même humides et… quasiment insensible à l’oïdium !

  • ‘Andenken an Alma Pötschke’ : 1 m, rouge rubis.
  • ‘Harrington’s Pink’ : 1,40 m, rose saumoné.
Aster novi-belgii
Hauteur : 60 cm à 1,40 m. Floraison : septembre à octobre

Fleurs portées par des tiges ramifiées dans leur partie supérieure. Souche plus ou moins traçante. Aime les sols plutôt frais et bien fumés.

  • ‘Ada Ballard’ : 1 m, demi-double, bleu-mauve.
  • ‘Blue Radiance’ : 60 cm, pétales étroits, bleu clair.
  • ‘Crimson Brocade’ : 80 cm, fleurs violet clair.
  • ‘Eventide’ : 1 m, demi-double, violet foncé.
  • ‘Marie Ballard’ : 1 m, double, bleu soutenu.


Plantation du bergénia

Planter le bergénia à l’automne pour une floraison en hiver ou au printemps.

Il est aussi possible de planter au printemps à condition d’arroser régulièrement au début.

Une situation ensoleillée en hiver est indispensable pour voir votre bergénia fleurir. Mais il aura besoin d’ombre en été donc la situation idéale est de le mettre au pied des arbres caducs.

Le bergénia ne craint pas le froid et le gel, ce qui renforce même l’intensité de la couleur de ses feuilles.

  • Vous pouvez mélanger votre terre à un terreau spécial plantation pour améliorer la fertilité et donc la floraison
  • Attention néanmoins aux sols trop riches qui peuvent altérer la floraison
  • Multplication par division de la touffe au mois de mars ou avril juste après la floraison.

Le bergénia pousse sur un rhizome rampant, ce qui en fait une plante qui aura tendance à se répandre au fil des années.


Entretien de l’Achillée

Facile d’entretien, la plante d’Achille est l’une des vivaces les plus faciles à réussir, même pour des jardiniers débutants.

Arrosage

Arrosez simplement votre plante régulièrement, sans excès. Cependant, certaines espèces souffrent moins que d’autres du manque d’eau et peuvent ne pas être arrosées, se contentant des pluies. C’est le cas notamment de toutes les espèces originaires des rivages de la Méditerranée.

Nettoyage des fleurs

Supprimez les fleurs quand elles comment à faner. Les capitules ressemblent alors à des pompons. Vous favoriserez d’une part la formation de nouvelles fleurs et pourrez réaliser d’autre part de magnifiques bouquets pour agrémenter votre intérieur.

Bien tailler l’achillée millefeuille

A l’automne, laissez la plante tranquillement terminer sa floraison avant de sécher. Rabattez ensuite la touffe à ras si vous êtes pressé ou attendez la fin d’hiver pour le faire.


Comment utiliser des potagers d'intérieur ?

Si vous n'avez pas vraiment la main verte et que vos plantes aromatiques ne restent jamais en vie plus de quelques semaines, nous avons une solution ! Les potagers d'intérieur sont faits pour vous et vous permettront d'avoir un coin de verdure et de déguster des herbes aromatiques en été comme en hiver. Ces jardins d'intérieur sont complètement autonomes une fois installés et travaillent pour vous. Le système prend en charge tous les besoins de vos herbes aromatiques en eau, lumière et nutriments. Vous avez seulement à remettre un peu d'eau de temps en temps.


Video: COMMENT FAIRE REFLEURIR UNE ORCHIDÉE?